Wo Fat - La transformation

A l'heure ou ces lignes sont publiées il est 22h00 en France et 11h00 du matin à Honolulu. La séance de maquillage qui transforme Mark Dacascos en un Wo Fat défiguré vient de se terminer après 5 heures de travail. Mark est fin prêt pour redonner vie à ce sinistre personnage que l'on n'avait pas revu depuis le Season Premiere. Voici les photos prises par Mark dans l'ordre chronologique. Pour en savoir plus sur les techniques employées par cette formidable équipe de maquilleurs, rendez-vous sur l'article que nous avions écrit en juillet sur cette transformation. - Wo Fat défiguré ! Tout un art.

 

 

17 mars 2014

Transformer un japonais en taliban

Le professeur de fitness et ancien champion de MMA Egan Inoue qui est le coach personnel de Scott et Alex a été mis à contribution ces derniers jours sur le tournage de notre série favorite. Mais lui faire incarner le rôle d'un expert en arts martiaux aurait été trop simple. La production a décidé de lui faire jouer le rôle d'un taliban, chose pas évidente quand on est toujours rasé de près. 

L'intéressé nous décrit le processus qui a transformé un japonais en féroce taliban le temps d'un tournage. En bas de page, vous trouverez la petite vidéo du démaquillage qu'Egan a partagée sur Instagram

"Je suis assis sur une chaise et on essaie sur moi différents types de barbes et de moustaches. Une fois le bon postiche trouvé, on a mis de la colle et placé le tout. Ensuite place au turban."

"Quand je suis sorti de la caravane de maquillage,
j'ai croisé Alex O'Loughlin et Scott Caan et ils ne m'ont pas reconnu."

Recette d'un épisode d'Hawaii 5-0

Comme vous avez pu le voir dans la vidéo publiée par Peter Lenkov, un diagramme a été crée pour expliquer aux fans pour expliquer le processus de création d'un épisode de la pré-production à la diffusion de l'épisode. Décryptage.

 

Pré-Production

  • 8 jours de réunions 
  • 15 à 20 reconnaissances sur le terrain
  • 9 auteurs
  • 7 jours pour écrire une histoire
  • 14 jours pour écrire un script
  • 10 à 15 essayages de costumes
 

Production

  • Une équipe de 200 personnes
  • 12 heures de travail par jour
  • 8 jours de tournage
  • 3 à 4 grosses cascades
  • 4 chiens sur le plateau
  • Le badge du 5-0 
  • 2 à 3 carguments
  • 2 à 3 moments de bromance
 

Post-Production

  • 14 à 16 jours de montage
  • 4 à 5 jours pour le mettre en musique
  • 34 instruments pour jouer le thème de la série
  • 16 heures de colorisation
  • 20 heures de mixage
  • 40 à 60 effets spéciaux

 

 Cliquez sur l'image pour agrandir

Photo: Monty Brinton/CBS ©2014 CBS Broadcasting, Inc. All Rights Reserved

 

>>Voir la vidéo <<<

La journée d'une figurante sur le tournage

15 janvier 2014

Denby Fawcett est journaliste et a réussi à être embauchée en tant que figurante sur le tournage d'un épisode d'Hawaii 5-0. Voici une traduction de l'article qu'elle a publié sur le site Honolulu Civil Beat suite à se journée de tournage et qui nous éclaire un peu plus sur les coulisses de notre série.



Je ne regarderai pus jamais les figurants de cinéma ou de télévision de la même façon après avoir été moi-même figurante d'un jour sur un épisode d'Hawaii 5-0.

Je sais maintenant la quantité de travail nécessaire pour tourner une seule scène et à quel point les braves mais silencieux figurants sont importants pour donner vie à n'importe quelle histoire.

Ma tâche sur le tournage était d'incarner une employée de bureau parmi une douzaine d'autres personnes. Nous étions présent en fond dans une scène de foule sans se mettre en évidence et sans avoir une ligne de texte. Notre travail était d'être ce que la figurante au long cours Karelin James appelle des accessoires sur pattes.

Mon salaire pour une journée de 8 heures de tournage sera approximativement de 65$. Quand j'ai rit à propos du montant, argumentant que je pourrais gagner plus en bossant chez McDonald's, Karelin m'a dit : "C'est vrai mais tu ne t'éclateras pas autant."

Et c'est vrai, c'est incroyablement amusant mais aussi une journée de dur labeur. Les figurants sur le tournage ce jour là jouaient un peu tous les rôles, policiers, urgentistes... On nous a demandé de nous présenter à 5h18 pétantes du matin conduisant nos propres voitures à travers la nuit noire jusqu'à un camp de base situé dans un coin isolé du Sand Island Beach Park.

Après avoir signé la liste de présence sur une table pliante devant une rangée de caravanes, les responsables des costumes ont vérifié les tenues que l'on nous avait demandé d'apporter personnellement pour notre "rôle". Mon haut fuschia a manches longues et ma jupe grise ont été validés pour mon "rôle" d'employée de bureau mais mes sandales ouvertes ne convenaient pas et on m'a prêté une paire de chaussures en cuir à talons très hauts. Pour mes "collègues de bureau", des t-shirts Aloha ont été distribués. Nos cheveux ont été domptés par les coiffeurs et nous sommes ensuite passés au petit-déjeuner : des plateaux entiers et fumants de saucisses, de bacon, de spam, de bœuf bouilli, des haricots, du riz, des œufs brouillés ainsi que des plateaux de fruits et des "tonneaux" de café.

Ellie Halevi ancienne élève de l'école Punahou (NdT : école que le Président Obama a fréquenté) de retour de l'Université de l'Arizona ou elle fait ses études me confie que c'est une des principales raisons pour lesquelles elle continue à faire de la figuration. "De la bouffe gratuite, un salaire et l'occasion de passer à l'écran. C'est génial" dit-elle.

Après le petit-déjeuner, un van nous transporte jusqu'à notre lieu de tournage pour la journée situé sur une base militaire. Nous avons été escortés jusqu'à une tente ombragée qui nous servira de lieu de rassemblement entre les différentes scènes.

Nous n'avons pas eu à attendre longtemps. Très vite, nous nous sommes retrouvés debout à notre emplacement désigné pour la scène que je ne décrirais pas par peur de vous gâcher le plaisir.

Tous les acteurs principaux étaient présents : Alex O’Loughlin, Scott Caan, Grace Park, et Daniel Dae Kim. Nos instructions sur papier de Rahcel Sutton, responsable du casting sont bien claires. "PAS DE PHOTOS. AUCUN RESEAU SOCIAL !!! Si vous êtes pris en train de film où de photographier nous pouvons vous renvoyer chez vous !"

On nous a aussi demandé de respecter les acteurs et de ne pas s'approcher d'eux pour quelque raison que ce soit. 

Alors que le réalisateur crie "Silence sur le plateau. Tout le monde en place. Ça tourne, c'est parti. Action." c'était incroyable d'être à portée de main de des acteurs alors qu'ils faisaient tranquillement leur travail, jouant les mêmes scènes encore et encore alors que les caméras les filment selon différents angles.

Alors que la journée avance, le soleil devient de plus en plus chaud et mes pieds commencent à souffrir d'êtres coincés dans les chaussures trop petites qui m'ont été prêtées. Quand le réalisateur a finalement annoncé la pause, j'ai balancé mes chaussures et j'ai couru pieds nus dans l'herbe jusqu'au chapiteau des figurants. De grands verres de boissons glacées  nous attendaient ainsi que des tables pleines de chips, de barres énergétiques de bonbons et de fruits.

Des petites gourmandises étaient aussi disponibles tout au long de la journée comme des petites portions d'ananas frais aromatisées au li hing mui (NdT : poudre de pruneaux séchés) disposées sur un plateau qu'un jeune homme faisait passer de mains en mains.

Initialement, je n'avais pas prévu de profiter de cette journée sans pour autant en faire un article sur cette expérience mais alors que nous étions réunis, assis sur des chaises pliantes, en attendant d'être rappelés, des gens lisaient un livre, d'autres écoutaient leur iPods, j'ai décidé de passer le temps en interrogeant certains des figurants sur ce travail.

Tory Laitila est apparu ainsi dans 10 épisodes d'Hawaii 5-0. Il a pris un jour de congé de son véritable emploi au sein du Bureau des Arts et de la Culture de la ville d'Honolulu qui abrite plus de 1150 œuvres d'arts. Pour lui, être figurant est juste un jour de vacances. "Je n'ai pas besoin de penser. Je vais où me dit d'aller" Il apprécie aussi passer un peu de temps avec les autres figurants qu'il a rencontrés sur d'autres émissions.

Karelin James que j'ai mentionnée précédemment, est une mère de famille dont le métier a été d'élever ses quatre enfants. Elle me confie qu'elle apprécie la vie de figurante juste pour l'amusement la possibilité de frimerElle se dit aussi intriguée par ce qu'elle décrit comme "les longueurs très élaborées par lesquelles passe la production pour raconter une histoire. Les difficultés qu'ils affrontent pour la rendre la plus réelle possible. On aime tous les histoires"

Bien sûr, les humbles figurants qui arpentent les scènes sont un aspect essentiel de la réalité d'un histoire. Si les scènes ne montraient que les acteurs principaux et personne d'autre, cela ressemblerait à du théâtre plutôt qu'à la vie réelle.

Karelin fut mon mentor pendant cette journée. Elle a généreusement partagé ses petites astuces comme ne pas regarder directement l'objectif. Elle m'a dit : " Tu dois user de beaucoup de patience. Tu dois venir au travail avec des chaussures confortables (je l'ai appris à mes dépens). Tu dois savoir quand être silencieuse, quand baisser la tête. Ils s'agacent quand les gens deviennent trop bruyants sur le set."

Elle m'a aussi dit qu'en tant que figurante, il fait éviter que son visage n'apparaisse trop visiblement à l'écran. C'est mieux quand on doit faire partie d'une foule anonyme. De cette façon, on est rappelé plus souvent parce que les réalisateurs n'aiment pas voir toujours les mêmes visages épisode après épisode.

Une autre figurante, Pamela Brown passait le temps entre deux scènes à jouer au Sudoku. C'est une femme de ménage de Nankuli. Elle me confie que le travaill est attractif parce qu'elle a l'occasion de rencontrer des gens différents et que cela lui donne l'opportunité d'aller à des endroits qu'elle ne fréquenterait pas du fait de son métier.

Francis Rienzi qui travaille dans un cabinet d'avocats dans le centre déclare que la figuration le sort de sa routine quotidienne quelquefois fastidieuse de préparer le café pour une bande d'avocats. "C'est excitant. Je fais quelque chose qui n'est pas commun". Francis a été casté comme figurant dans des rôles d'employé de chantier, et d'officier de la Navy entre autres. Une fois, il a été pris pour jouer un homme qui dîne avec sa femme dans un yacht-club.

Ashley Demoville, un professeur d'arts dramatiques au lycée de Leeward, elle, me confie que travailler en tant que figurante lui permet de faire un meilleur travail quand elle doit répondre au questions des ses élèves sur le travail dans une production télévisée. "J'aimerais aussi décrocher un jour un rôle parlant" espère-t-elle.

John Williams, soudeur de son état au chantier naval de Pearl Harbor et qui joue un officier de police dans notre épisode me fait part de son ressenti : " C'est génial de faire semblant d'être quelqu'un d'autre pour un petit moment, pour s'échapper du train-train quotidien". Il me dit que ses proches sur le continent sont tombés sur le cul quand ils l'ont vu à l'écran.

Toutefois un figurant doit être préparé pour une réalité d'une éventualité, celle de ne pas passer à l'écran. Tina Burgos, agent immobilier me raconte  qu'avec une dizaine de figurations dans la série, elle ne s'est vue qu'une fois à l'écran. "Et encore, c'était très fugitif et flou, un peu comme dans 'Où est Charlie ?'.

Quand le van nous a ramené au camp de base après cette journée, j'ai ressenti comme une vague de satisfaction. Le meilleur moment de la journée fut de travailler avec de parfaits inconnus pour quelque chose de magnifique qui nous dépasse en tant qu'individu.

Partenaires