Dans les coulisses du 4.10 - Ho'onani Makuakane

20 octobre 2013

On vous avait annoncé le début du tournage de l'épisode 4.10 - Ho'onani Makuakane il y a quelques jours. Nous vous expliquions alors qu'une partie de l'intrigue se situerait peu après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor et la mise en place de camps d'internement.

Peter Lenkov, prend un malin plaisir depuis 24 heures à tweeter des photos tirées de cet épisode. Avec de telles photos, on peut s'attendre à un épisode d'anthologie. Accrochez-vous et attention les yeux.

Mais qu'est-ce que c'est que cette grosse boule blanche sur pilotis ? Un chasseur tout droit sorti du "Prisonnier", la bulle alien de "Contact" ? Non rien de tout ça. Cette structure bizarre est le 'Sea-base X-band Radar', une station radar flottante et mobile utilisant une bande dite de Super Haute Fréquence, la bande X, principalement utilisée en météorologie et pour les applications militaires et spatiales.

Ce radar est monté sur une plateforme pétrolière semi-submersible, c'est à dire qu'elle peut s'enfoncer en partie dans l'océan. Le SBX a été déployé en 2006 pour la première fois au large de l'Alaska mais depuis les récentes tensions avec la Corée du Nord, il est positionné au large de Hawaï.

Son utlité ? Ce radar fait partie du système de défense balistique américain, il est capable de détecter le passage d'un missile balistique dans un rayon - non confirmé car secret défense - de 2000 km autour de sa position.

Ses dimensions sont titanesques et son coût est en rapport avec sa taille, jugez un peu. Un carré de 116m de côté, 85m de haut environ la dimension au sol de la piste d'un stade et une hauteur qui équivaut à peu près à un immeuble de 30 étages pour un poids de 50.000 tonnes, tout cela pour 900 millions de dollars. Le SBX possède à son bord une population de 80 militaires environ et sa vitesse de déplacement est de 8 nœuds soit 15 km/h.

Source : Twitter - @PLenkov

Wo Fat défiguré ! Tout un art.

26 septembre 2013

Alors que le rideau va se lever sur la quatrième saison Wo Fat sera de retour dans toute sa gloire la plus gore.

Plusieurs heures de travail en salle de maquillage pour transformer Mark Dacascos en l'horrible et défiguré Wo Fat. C'est de loin le maquillage le plus abouti depuis le retour de la série en 2010. C'est la troisième fois que l'acteur de 49 ans '"enfile"  ainsi ce masque de cauchemar.

Il ne reste plus qu'un trou à la place de son oreille gauche. Surréaliste, dites-vous ?

Alors que Mark Dacascos se regarde dans le miroir, le reflet qui lui est renvoyé est celui d'un visage horrible. Une succession de cratères, de chairs à vif et de peau carbonisée. Certaines plaies laissent même l'os à nu. Le résultat est de plus en plus saisissant à chaque regard dans le miroir. Pendant près de cinq heures, on le défigure touche par touche.

Si ce visage était réel et non le résultat du travail d'un artiste récompensé aux Oscars, Dacasacos serait déjà mort dans d'atroces souffrances. Mais là, pas de douleur, seulement de l'étonnement. D'ailleurs Mark Dacascos s'en étonne toujours.

Tu te regardes dans le miroir et tu te dis Woaaah!!! Tu sais que c'est faux mais quand je me regarde, je mis dis ça à l'air vrai. A deux mètres du miroir, tu te dis : 'Ou est passée mon oreille ? Et mon œil ... il a fondu !'

Les aficionados savent déjà que Wo Fat a hérité de ces blessures de l'épisode 3.21 - Imi Loko Ka ʻUhane - Seek Within One's Soul suite au crash de son hélicoptère, on l'avait revu à l'hôpital à la fin de ce même épisode. A la fin du season finale, on le découvrait en prison, remis de ses blessures mais horriblement défiguré.

Jusqu'à cet accident, Wo Fat était comme une panthère, magnifique mais mortel, ces blessures révèlent le monstre qu'abrite l'enveloppe de l'homme élégant dans son costume 3 pièces.

Pour Peter Lenkov, Wo Fat devait être une vraie ruine physique.

Je voulais qu'il ait l'apparence d'une personne à qui on a jeté de l'acide au visage, qu'une moitié de son visage soit détruite. Ce personnage est un monstre, il fallait que cette facette du personnage ressorte. Esthétiquement, l'extérieur ressemble enfin à la nature profonde de Wo Fat.

Cette transformation on la doit à Jeff Dawn, 54 ans, un spécialiste du maquillage récompensé en 1992 pour son travail sur 'Terminator 2 : Le Jugement Dernier'. Rien d'étonnant à ce talent, Jeff est la troisième génération de la famille à exercer ce métier.

Son travail sur Dacasacos a été si bon que lorsqu'il en a montré des photos à un spécialiste des grands brûlés de l'hôpital Straub, celui-ci a été abasourdi.

Mon dieu,cela semble tellement réel ! Si on m'amenait quelqu'un dans cet état, je commencerais immédiatement à le soigner.

Jeff Dawn est à la tête du département maquillage depuis le milieu de la première saison mais il est dans le métier depuis 33 ans principalement pour le cinéma. Il est toujours sur le plateau quand les caméras tournent, supervisant son équipe et s'occupant personnellement du carré magique qui compose le 5-0.

Le projet 'Wo Fat' a exigé beaucoup de préparations et même un test avec un acteur qui était destiné à être un mannequin humain pour les essais de Jeff. Une fois qu'il avait trouvé le 'bon look', il l'a recréé sur Dacascos, lui collant des prothèses en silicone, en gélatine et en latex sur le visage de l'acteur et le haut de son corps. C'est un peu comme jouer avec M. Patate ou faire des objets en papier mâché comme quand on est enfant. Il a utilisé des encres temporaires de tatouage à base d'alcool ou encore des poudres pigmentées ainsi que des crèmes pour obtenir les bonnes couleurs puis il les a appliquées à l'aide d'un pulvérisateur, d'un pinceau et d'éponges.

On dispose le silicone et les pièces en gélatine ou en latex avec du papier mouchoir ou de l'essuie-out trempé dans du latex qui ensuite durcit et forme une couche de plastique. Ensuite peut arracher la 'peau' et la peindre. On peut la rendre sanglante ou visqueuse. Les chairs à vif et brûlées sont à rien de se détacher.

Les scènes tournées en prison requièrent moins de travail mais l'effet même dans la pénombre reste saisissant. Quand Jeff Dawn a lu le script, il était ravi du nombre de gros plans prévus.

Vous avez un laps de temps au cours duquel le public est là, assis étudiant le personnage, ses sourcils, son cou, ses oreilles et ses mains - c'est le paradis de tout maquilleur.

Parce qu'il a crée le modèle, Jeff passe périodiquement dans la loge pour s'assurer de l'avancement du travail, une telle transformation peut prendre des heures. Quand Mark Dacascos est venu pour tourner le 4.01, il devait être sur le plateau pour 8 heures du matin mais c'est à 8 heures maquillé et prêt à tourner. Cela veut dire qu'il a du arriver au maquillage à 3h30 du matin.

Malgré la lenteur du procédé, Mark Dacascos trouve que cela l'aide à se projeter dans le personnage. Voir les blessures se matérialiser pousse l'acteur à penser comme s'il était atteint des mêmes blessures.

Quand je me regarde dans le miroir, je me vois moi, Mark Dacascos, mais je vois aussi ce personnage. Si cela devait m'arriver, si je devais ressembler à ça, comment devrais-je réagir. Je passe toute ce temps à entrer et sortir du personnage.


Les choses sérieuses commencent quand il est temps de jouer. C'est à ce moment là qu'il est le plus proche de Wo Fat. Avec tout ce maquillage et cette colle sur la peau, il peut sentir les reliefs de son 'masque'. Et c'est là le déclic.

On ne se sent pas bien, mais c'est bon car cela m'aide en tant qu'acteur. Cela m'aide à bouger comme je pense qu'il le ferait si j'avais subi ces blessures. Tout ce qui manque, c'est la douleur.

Source : http://bit.ly/16ABvJw 

Ho'opio

17 août 2013

Kanani Rose Rogers est le genre de jeune actrice qui ne laisse pas indifférent. Vous vous souvenez peut-être d'elle dans son petit mais percutant rôle d'Amanda Morris, une jeune femme retenue prisonnière deux arnaqueurs à l'aide sociale dans l'épisode 3-22. Ho'opio (To Take Captive - Prisonnière)

Cet épisode de "Hawaii Five-0" était certainement un des plus chargés en émotion, sa performance, notamment en voix off, lisant le journal intime de son personnage tandis que ses parents le parcourent en pleurant. Les producteurs ont réussi à la faire briller malgré son absence physique une bonne partie de l'épisode. Le challenge de transmettre la sagesse acquise après tant d'années de détention pour une actrice aussi jeune (18 ans) était ardu mais Kanani Rose l'a brillamment relevé. Ceci démontre déjà une maturité et un talent rare à cet âge.

Kanani Rose Rogers est née et a grandi à Hawaii et a suivi une scolarité classique à l'école Waldorf tandis qu'elle suivait les cours de ses parents Jeanne et Scott qui possèdent les Scott Rogers Studios à Hawaii. Scott Rogers ? Tiens donc ? Ce nom n'est pas inconnu à ceux qui suivent la carrière de la jeune mais prometteuse Teilor Grubbs alias Gracie qui a été formée par le père de Kanani.

Même si l'on pourrait taxer la jeune femme de "Fille de ..." comme disait Georges Brassens "Sans technique, le talent n'est rien qu'une sale manie.", Kanani travaille chaque jour à perfectionner ses techniques d'actrice, de voix ainsi que de danse. Elle est apparu dans plusieurs production du théâtre communautaire locale, des publicités, des courts-métrages ainsi que dans 'LOST' avant d'être castée pour 'Hawaii 5-0'.

Pour ce rôle, elle déclare : "Amanda est le plus gros rôle que j'ai obtenu jusqu'à présent [...] l'expérience a été merveilleuse, tout le monde a été gentil et accueillant avec moi. C'était agréable de voir des visages familiers comme Dennis (Chun) et Jodie (Jarvis). Sur le plateau, on était comme une petite famille.

Chun, qui joue personnage récurrent du sergent Duke Lukela, et Jarvis, qui a joué la mère d'Ella Bishop, Joyce, dans l'épisode, ont travaillé ensemble aux Studios Rogers.

D'ailleurs, Dennis Chun ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Kanani Rose : "[Elle] est une artiste très engagée et dévouée. J'ai eu le privilège de voir son travail dans notre cours de théâtre et j'ai été impressionné par son professionnalisme. [...] Par dessus-tout, elle est magnifique et sa performance en tant qu'Amanda a contribué à faire de cet épisode un moment fort et émouvant


©CBS

L'acteur ne parle pas seulement de la performance globale d'Amanda mais aussi de cette scène ou Duke informe Danno et Steve de la façon dont Amanda est morte la tête dans la poussière. Il est déjà difficile de voir quelqu'un d'aussi jeune face contre terre, mais de connaître la personne rend les choses encore plus difficiles.

Elle avoue que c'était bien elle et non mannequin qui était étendu ainsi dans toutes les scènes. Elle a du faire la morte dans cette tombe improvisée pendant 8 heures. "Ils m'ont versé de la terre partout et je ne pouvais pas bouger. A chaque fois que la caméra ne tournait pas ou n'était pas sur moi, tout le monde a essayé de rendre la chose la plus confortable possible" déclare-t-elle.

Même si elle n'a pas eu a tourner de scène de dialogue avec Alex O'Loughlin et Scott Caan, elle a pu les côtoyer hors champ et retire de merveilleux souvenirs à propos de cette expérience.

D'ailleurs la jeune femme a du jongler pendant ses deux semaines de tournage avec ses représentations théâtrales "Le jour, j'étais dans cette tombe pendant des heures et le soir, je devais me produite au Mānoa Valley Theatre. Je passais la journée avec de la terre dans les cheveux à Kualoa Ranch et j'angoissais à l'idée de ne pas être à temps pour la répétition de 17h. Mais, ils finissaient par me sortir de mon trou et j'arrivais à rentrer me doucher et me préparer pour la pièce.

 


Kanani Rogers était en partie recouverte de terre et devait rester complètement immobile
pendant plusieurs heures pour filmer cette scène avec Alex O'Loughlin et Scott Caan. (Courtesy CBS)

On peut s'interroger sur la difficulté de rentrer dans le personnage, mais "l'épisode était bien écrit et il y avait un fond sur lequel m'appuyer pour jouer ce rôle." dit-elle avant de rajouter "Quand ils m'ont attachée avec les menottes, ça m'a pris aux tripes." 

Il faut une sacrée détermination et un réel amour de son métier pour passer sa journée les chevilles entravées ou à plat ventre dans une tombe pour, le soir venu être encore sur scène et donner une représentation. Beaucoup d'acteurs en rêvent mais peu y parviennent. Chapeau bas, Miss Rogers.

Kanani Rose vit actuellement à Portland, Oregon où elle continue des études et sa formation avec comme projets de s'installer à Los Angeles et de devenir une actrice professionnelle. Elle a récemment signé avec l'agence 'Q6 Talent' de Portland et a auditionné dans un théâtre de Seattle. A 18 ans il lui reste du chemin à parcourir mais elle en a déjà fait une bonne partie.

Source : http://bit.ly/19axlwe

 

Hookman

8 août 2013

Pour donner du réalisme au personnage interprété par Peter Weller (Robocop) dans l'épisode 3.15. "Hookman", d'ailleurs le seul titre à ne pas être en langue hawaïenne, Jason Koger a été les bras et les "mains" du fameux tueur.

Jason Koger qui a du être amputé des deux mains suite à un grave accident a été choisi pour jouer les membres du tueur de flics qui hante les rues de Hawaii.

L'histoire de cet homme est assez largement connue outre-Atlantique, son combat pour les amputés comme lui, pour l'accès aux prothèses, et le droit de reconstruire sa vie après de telles tragédies a été suivi par de nombreuses chaînes locales et nationales.

Il a d'ailleurs créé une fondation qui porte son nom.

A noter que le réalisateur de l'épisode est aussi l'interprète de Hookman.

Partenaires