Alex aux 'Australians in Film Awards' 2013

Comme nous vous l'avions annoncé, le dîner de gala des 'Australians in Film Awards' a eu lieu le 24 octobre à Los Angeles. Ce fut l'occasion pour Steve de recevoir le Breakthrough Award pour récompenser l'émergence et la confirmation du talent du bel Australien. 

 

25 octobre 2013
Source : Addicted to Alex O'Loughlin - Hawaii Five-0 Australia

Ian Anthony Dale - Confidences

Les fans le connaissent pour être l'amour de Kono, Ian Anthony Dale incarne Adam Noshiuri le fils d'Hiro Noshimuri, l'Oyabun - autrement dit le leader - d'un groupe de Yakuzas. Depuis son arrivée à la tête de l'entreprise familiale, Adam essaie de s'éloigner des affaires louches dans lesquelles son père trempait et a officiellement cessé ses relations avec le crime organisé. Il finira par tomber amoureux de Kono et la sauver d'une mort certaine au début de la saison 3 grâce à un appel de Chin. Sa relation avec une flic et sa façon de gérer l'empire familial n'est pas du goût de tout le monde notamment de son frère Michael et on sait comment l'histoire se termine entre les deux frères.

Dans cette quatrième saison, Adam est en fuite à travers la Chine avec Kono pour échapper aux tueurs à gages envoyés par ceux qui veulent venger Michael ; du moins c'est ce que l'on croit, l'ombre de Riku Sato, un autre Oyabun, souhaite non seulement la mort d'Adam mais aussi celle de Kono plane au dessus de leur têtes comme une épée de Damoclès.

Mais arrêtons de parler uniquement d'Adam et concentrons-nous quelques minutes sur cet acteur accompli qui a plus d'une corde à son arc. Plus connu pour son rôle d'agent double dans 'The Event' et ses rôles secondaires dans des séries comme "24 Heures Chrono", "Esprits Criminels" ainsi que dans "Burn Notice" et "Les Experts" (les 3 déclinaisons). On a pu aussi le remarquer au cinéma notamment dans "Tekken" et "Very Bad Trip". En plus d'Hawaii 5-0, il est actuellement à l'affiche de "American Horror Stories - Coven" et de la web-série "Mortal Kombat : Legacy" dans laquelle il interprète Scorpion. 

Fils du joueur de hockey Jack Dale (USA - Jeux Olympiques de 1968), il s'est logiquement tourné vers une carrière sportive mais une blessure invalidante a mis fins à ses rêves et il est ainsi passé du terrain de base-ball aux planches. Il finit par être diplômé de son lycée avec une mention en art dramatique et il continuera à perfectionner son jeu à l'Université du Wisconsin. Son parcours l'emmènera à Hollywood ou il commença par travailler sur les plateaux où il mettait en place les décors avant d'être remarqué par les réalisateurs de "Fastlane"

Bien loin du personnage qu'il incarne, Ian adore le surf et la randonnée, il adore aussi le travail manuel - son passe-temps favori, dessiner et construire des meubles. Ce qui suit est une interview que Ian a donné à Amy Bakari du site examiner.com en septembre 2012.

Mais qui est Ian Anthony Dale ?

Quand avez-vous réalisé que "jouer" était ce que vous vouliez faire et que vous pouviez réussir dans ce domaine ?

Je me suis lancé dans le théâtre au cours de mes années de lycée et j'ai vite appris qu'à travers le jeu d'acteur, on était en mesure d'influer sur les émotions des autres. On va tous au cinéma pour être inspiré, ému, amené aux rires, au larmes. Quand j'ai découvert ça, j'ai dit banco. Ce fut l'une des découvertes les plus enrichissantes que j'ai pu faire.

Votre CV est impressionnant, quel est pour vous le tournant de votre carrière ?

J'i eu de la chance d'avoir de très bonnes opportunités dans ma carrière. C'est difficile de dire laquelle a eu à ce jour le plus d'impact sur ma carrière mais si je devais réduire mon choix, je dirais, "Very Bad Trip" et "The Event". Pour "Very Bad Trip", c'était un film très drôle à tourner et cela m'a fait bénéficier d'une certaine exposition et quant à "The Event", je dirais que le rôle de Simon a été très enrichissant mais aussi celui qui m'a opposé le plus de défis. Il faut dire que les derniers développements en ce qui concerne le personnage d'Adam viennent remettre en question cette hiérarchie.

Qui considérez-vous comme la personne la plus influente de votre carrière ?

Il y en a beaucoup, depuis mes profs de théâtre jusqu'à mes parents en passant par mon agent et ami Charlton Blackburne. J'ai appris tellement avec ces personnes. Il sont tous eu un impact important dans ma vie ainsi que ma carrière et pour cela, je leur en suis très reconnaissant.

Vous êtes connu pour avoir joué des rôles de "méchants", pour quelle raison jouer ces rôles ?

Vous savez, par expérience, j'ai découvert que les meilleurs "méchants" sont le plus souvent joués par les mecs les plus gentils. Mark Dacascos en est le parfait exemple. Le personnage de Wo Fat ne pourrait pas être plus détestable mais Mark est l'homme le plus doux et le plus gentil que je connaisse. La plupart du tant, la barrière de la morale est ce qui sépare le méchant du héros sinon, ils sont très similaires. Ce sont les personnages les plus riches et les plus complexes à interpréter mais aussi les plus amusants. Je pense que ma carrière va continuer à tourner autour de ce type de personnages.

Qu'est-ce que cela signifie d'être asiatique à Hollywood ? Quels défis doivent-ils relever ?

Hollywood est un environnement difficile pour ceux qui tentent d'y percer. Malheureusement pour les acteurs de couleurs en particulier les asiatiques, les opportunités restent limitées. Le seul endroit où ce n'est pas le cas, c'est Hawaii 5-0, parmi les acteurs principaux, quatre sont asiatiques (NdT : Daniel Dae Kim, Grace Park, Masi Oka et Ian) et une représentation ethnique très diverse. Je pense que l'industrie a beaucoup à apprendre de cette série. Elle prouve semaines après semaines qu'il est possible de dépeindre les asiatiques de façon non-stéréotypée et de faire une bonne série. En tant qu'asiatique, je pense qu'il ne faut jamais se satisfaire du status quo. Je ressens une certaine responsabilité à faire tout ce que je peux pour présenter une image positive des asiatiques à travers mon travail. Il nous faut plus de visibilité. Imaginez, si un acteur d'origine asiatique de premier plan avait été casté à la place de Matt Damon dans la série des Jason Bourne, cela aurait bouleversé les règles du jeu, c'est ce genre de changement auquel je travaille.

Ian et son expérience au sein d'Hawaii 5-0

Quelle est la cerise sur le gâteau quand on joue dans Hawaii 5-0

Ohana. C'est une famille, la meilleur équipe avec laquelle j'ai pu tourner. Avec eux, je me sens à la maison.

Comment souhaiteriez-vous que votre personnage évolue ?

Je ne sais pas, je pense qu'il serait très intéressant d'explorer le passé d'Adam, sa relation avec son père, comment la romance avec Kono a commencé. je souhaite vraiment que l'on continue à développer ce personnage. Je pense qu'Adam est quelqu'un de bien mais pris entre deux feux, en perpétuel conflit avec lui-même. Comment rester un homme bien quand on est à la tête d'une organisation connue pour ses exactions ? Comment obtenir la confiance de celle qu'il aime ? Ce ne sont que quelques-un des nombreux défis auxquels Adam devra faire face et ce sera excitant de voir comment Adam se comporte dans l'adversité. Je ne peux pas être plus heureux de la façon dont il évolue.

Travailler avec Grace Park, c'est comment ?

 C'est quelque chose de très intéressant à explorer. Je pense que pour que Kono et Adam ait une chance de rester ensemble, il va devoir mériter la confiance des autres membres du 5-0. Je suis certain que ces deux là ont un bel avenir. C'est un véritable plaisir de travailler avec Grace. Elle est tellement impliquée et généreuse. Elle m'aide à élever mon jeu. Si je peux continuer à travailler à ses côtés, je serai verni.

A force de travailler dans la série et surtout à Hawaii, avez-vous eu le temps de faire le tour de l'île ? Qu'aimez vous faire quand vous êtes là ? Avez-vous vous goûté les spécialités locales ?

J'aime Hawaii. C'est un de mes endroits préférés dans le monde. J'essaie de faire le maximum de chose quand je ne suis pas sur le set et faire de la randonnée. notamment à Koko Head (NdT : un ancien cratère gigantesque) ainsi que le Crouching Lion. J'ai aussi fait du surf à Waikiki, Haleiwa, Kahana Bay ainsi que de la plongée à Shark's Cove. J'ai quelques amis sur la côte Nord et je pense un peu de temps dans cette partie de l'île. J'adore la tarte au chocolat haupia ainsi que la fameuse shave ice. Mes restaurants favoris sont Harimoto et un restaurant italiano-japonais dans lequel Daniel m'a amené, le Bernini. Tout ce qui concerne la vie nocturne n'est pas mal non plus.

Que pense-vous de la communauté de fans sur Twitter ? Y a-t-il un message que vous aimeriez leur transmettre ?

La communauté de fans sur Twitter est géniale. Ils ont une attitude positive et ils nous soutiennent, ils m'ont vraiment fait sentir que j'étais le bienvenu. Cette ohana (famille) s'étend réellement sur les réseaux sociaux. J'aimerais juste leur dire "Mahalo" pour leur soutien et leur gentillesse et j'espère avoir l'opportunité de continuer encore longtemps à faire du bon travail sur cette série.

Quand il a quitté l'ïle après le tournage de la saison 3 il a twitté : "A la prochaine ma famille des îles" ce à quoi les fans ont répondu "Ho'iho'i a hawaii nei aku, Adam", reviens vite à Hawaii, Adam.

Alex répond aux fans

17 octobre 2013

Nous vous avions informés le mois dernier que CBS avait ouvert une page destinée aux fans pour qu'ils puissent poser des questions à Alex O'Loughlin auxquelles il répondrait dans une vidéo. La vidéo a bien été tournée, mais CBS a eu encore une fois la brillante idée de limiter sa diffusion pour les Etats-Unis seulement et tous ceux qui ont eu l'audace de passer outre et de partager la vidéo sur Youtube, DailyMotion et compagnie se sont fait remonter les bretelles nous avons réussi à temps à traduire ce moment de partage entre un acteur et ses fans et de vous traduire ses réponses.

Qu'y a t-il de génial quand on travaille dans une série comme Hawaii 5-0 ?

La bromance est un élément essentiel de la série, j'adore la relation entre McGarrett et Danno, c'est le ciment de la série. Il me manque quand il n'est pas et on passe notre temps se chamailler. L'histoire avec Doris McGarrett est énorme mais elle a été mise en sommeil pour l'instant. C'est pour moi quelque chose de très intéressant pour mon personnage, c'est le carburant de tout ce qu'il fait. C'est le meilleur type de rôle que j'ai pu avoir jusqu'ici.

Possèdes-tu autant de cargo-pants que Steve McGarrett ?

Je pense que je n'en ai même pas un, mais j'ai des cargo shorts, je suis plutôt le genre à porter des shorts.

Quel est l'endroit le plus bizarre où l'on t'ait demandé de prononcer la phrase "Book'em Danno" 

Oh, mon Dieu ! Probablement dans des toilettes publiques, c'est sûrement l'endroit le plus bizarre. Mais mainteant, les gens ne me demandent plus de le dire, ils me disent "Book'em Danno". Ok, mais moi c'est McGarrett mais merci quand même. Je pense qu'ils le disent juste pour le fun et c'est tout.

Est-ce que tu te reconnais dans ton personnage ou McGarrett est-il complètement différent de toi ? 

Il est assez différent même si l'on est assez tenaces tous les deux, on est aussi très disciplinés. Ce sont deux aspects que je partage avec lui. Des aspects de ma personnalité, bien entendu, je joue ce rôle tous les jours depuis 4 ans, donc ils ressortent aussi dans ma façon de jouer. Mais en définitive il est beaucoup moins émotif que moi et dans un sens, plus fort, plus intelligent alors mes autres rôles se rapprochaient plus de qui je suis.

Quel a été l'épisode que tu as préféré tourner ?

C'est une question difficile, car on tourne beaucoup, c'est surtout des moments comme dans le 3.20 où McGarrett retourne en Corée pour retrouver la dépouille de son ami tombé au combat. Ça sort de la routine quotidienne et d'approfondir le personnage et c'est pour ça que j'ai choisi le métier d'acteur. Quand ils me laissent jouer ce genre de scènes, celles qui impliquent la famille de McGarrett, j'y trouve un réel intérêt.

A l'heure actuelle, quel type de musique préfères-tu ? 

Actuellement j'écoute un jeune artiste britannique du nom de King Krule, il me fait penser aux "Clash" dans leur jeunesse dans un style déconstruit, il est un peu bizarre aussi, c'et assez sympa. (Vidéo de King Krule ici)

Est-ce important pour toi de jouer un personnage qui ait un minimum de qualités rédemptrices ?

J'ai été choisi pour jouer les héros, c'est peut-être à cause de mon physique mais ça ne me dérange pas de jouer un personnage qui ne posséderait pas de telles quelles qualités. En fait, plus je joue et plus j'ai envie de jouer de tels personnages. Ce qui m'intéresse c'est l'humain avant tout, ce qui fait de nous des êtres humains donc non, la réponse est non.

Quels sont tes lieux de tournage préférés ?

Même si le temps de trajet est un peu long, c'est sans aucune hésitation, la côte nord, c'est un endroit encore sauvage et magnifique, on y voit la violence et l'immensité de l'océan, et a chaque fois qu'on doit tourner là-bas, je suis en quelque sorte dans un état second, en contemplation. Sinon mon autre endroit favori pour tourner, ce sont les studios (rires), parce qu'en studio tout est plus minuté  surtout quand on travaille autant que nous. En fait, quand on finit une journée après seulement 12 heures de travail, on se dit que ça a été une bonne journée.

Qu'est-ce qui te manque le plus à propos de ton pays natal, l'Australie ?

Ce sont surtout les gens qui me manquent, oui, c'est ça, les gens principalement. Où que je sois, il y a toujours ces différents groupes de personnes, d'amis à travers le monde et on ne peut voir certains qu'occasionnellement et certaines manquent .Vous savez l'homme est comme le mouton, il aime bien être en troupeau. Pour le principal, ma famille, mes enfants, mes partenaires, on est tous là à Hawaii. Mais c'est vrai que ma famille là-bas me manque pas mal, d'ailleurs ma soeur va bientôt avoir un bébé et c'est pas toujours facile de se rattraper pour ses absences. Mais ils me manquaient déjà quand je vivais à Los Angeles. Par contre, le fait de vivre comme ça sur une île comme Hawaii, le manque est surtout au niveau culturel, il y a très peu de concerts à Hawaii. Les restaurants aussi me manquent, quand on vit à Los Angeles il y en a un a tous les coins de rues, sushis italiens, des chefs étoilés, que sais-je encore ? On mange très bien ici mais c'est surtout le style de vie en fait qui me manque.

Salut Alex, je m'appelle Diana, je suis une de tes fans depuis que je t'ai vu dans Moonlight. As-tu déjà pensé à écrire tes Mémoires ?

Salut Diana ! Merci pour ton soutien à travers toutes ces années. En fait j'y ai déjà pensé mais il y tellement de ... En fait ce ne serait pas à propos de ma carrière d'acteur mais plutôt sur ma vie entière mais pour être honnête je ne pense pas que ma vie soit un sujet suffisamment intéressant pour en faire des Mémoires même si j'ai vécu des expériences très enrichissantes dans ma vie. J'ai rencontré beaucoup de personnes intéressantes et vécu des moments parfois très bizarres et ce sont plutôt des éléments qui pourraient faire l'objet d'un film.

Quel est ton petit plaisir coupable ?

C'est So You Think You Can Dance1. J'aime, j'adore cette émission, j'en rêve même. Pour vous faire comprendre à quel point je suis accro, je vais vous expliquer. Je l'enregistre et si je n'ai pas le temps de le regarder on va dire dans les 72 heures, je deviens extrêmement grincheux, je suis grognon avec mes enfants avec mes collègues, il faut absolument que je le regarde. Je me fâche même quand mon favori est éliminé.

1 : Un concours de danse pour anonymes un peu dans le même genre que "La meilleure danse" sur M6/W9 en France

Daniel Dae Kim heureux de vivre et de travailler au paradis

15 octobre 2013

"On ne peut pas en vouloir aux aficionados de Hawaii 5-0 de penser que l'archipel est un des endroits les plus dangereux du monde" c'est ainsi que Daniel Dae Kim entame son entretien avec le journaliste de la chaîne Global qui l'a interviewé lors de sa venue au Canada pour le tournage.

L'acteur de 45 ans, marié et père de deux enfants s'estime chanceux de vivre et de travailler depuis déjà dix ans dans ce paradis tropical qu'est Hawaii.

"Cela a été une heureuse coïncidence qu'une nouvelle série soit lancée au moment où LOST se terminait et j'ai eu de la chance qu'elle soit assez bonne pour être maintenue à l'antenne.

Dans les deux séries, il partage l'affiche l'affiche avec des beautés canadiennes, Evangeline Lily (LOST) et Grace Park ce à quoi il répond que c'est peut-être les canadiennes la clé du succès.

Il avoue rechercher les histoires dans lesquelles son personnage est en danger ou doit gérer une relation personnelle difficile. "C'est la partie la plus amusante du boulot pour moi, bien sûr, le 'crime de la semaine' a son propre intérêt mais tout ce qui concerne le personnage a une grande importance pour moi." Il pense aussi que ce que les spectateurs attendent va au delà des belles images et des scènes d'actions. "Les relations entre les personnages quand elle sont bien creusées apportent une réelle valeur ajoutée aux histoires.

S'il y a une relation qui capte l'attention dans cette série, c'est bien celle entre Danny et Steve. " C'est une bromance dans tous les sens du terme... Il y a pas mal de sites qui en font leurs choux gras et certains vont loin dans leur raisonnement." A la question "Vont-ils conclure ?" Daniel Dae Kim répond en riant "Sans aucun doute"

Source : http://bit.ly/1auUrwO

Partenaires