Pourquoi il ne faut pas rater le 4.01

1er février 2014

Les producteurs de Hawaii 5-0 ont choisi de reprendre exactement au moment de l'intrigue où la saison précédente s'était arrêtée plutôt que de faire un bond dans le futur.

Les fans vont être tout de suite dans le bain et découvriront un McGarrett figé devant Wo Fat qui est la cible des intrus qui tentent de forcer la porte de sa cellule. Alors que de nombreux fans voudront voir McGarret sauver sa propre peau, mais il a toujours besoin de réponses et ce sera son carburant pour la durée de l'épisode.

McGarrett et Wo Fat dans cette cellule, c'est juste la partie émergente de l'iceberg de 'Aloha Ke Kahi I Ke Kahi'. Cette saison va démarrer sur une des plus intéressantes prises d'otages que l'on ait vue depuis longtemps. Les assaillants prennent d'assaut le QG du 5-0 non seulement pour libérer un de leur frères d'armes mais aussi pour extraire des données de l'ordinateur du QG.

Le SWAT mené par Lou Grover (Chi McBride) se rassemble devant le bâtiment et analyse la situation. C'est alors que les choses se gâtent et prennent un rythme effréné, il ne vous restera qu'à accrocher votre ceinture et serrer les fesses.

Ce premier épisode renferme tellement en si peu de temps que l'enchaînement combiné de tous les événements parait peu plausible. McGarrett est plus survolté que jamais, il prend d'énormes risques.

O'Loughlin va jouer sur un côté plus vulnérable de McGarrett. Il sait qu'il doit mettre les 'méchants' hors d'état de nuire à tous prix comme d'habitude, mais cette fois-ci il ne connait pas véritablement ses agresseurs, ni ce qu'ils veulent vraiment ni même jusqu'où ils sont prêts à aller. Pendant un bref moment, cela semble même l'effrayer. Ce qui est admirable dans une série de ce niveau, c'est que l'équipe de scénaristes ne cède pas à la facilité avec cet épisode. Au lieu de ça, le 5-0 canarde a tout va et même si l'histoire semble déraper (comme McGarrett qui force un hélico à atterir), on arrive à un point où tout s'emboîte et devient logique. N'en perdez pas une miette.

Ce qui est fascinant dans cet épisode, c'est le fait qu'à un moment donné, chaque membre de l'équipe est livré à lui-même et se retrouve en danger sans que ses collègues n'en aient connaissance. Ils se retrouvent isolés, au sens propre comme au figuré, surtout en ce qui concerne Kono en route pour la Chine en compagnie de Adam. Cela va permettre au public de voir briller chaque personnalité et de leur rappeler la valeur de ce que chacun apporte à l'équipe.

Mais avec un ennemi de la semaine aussi imprévisible dont Henry Ian Cusick, les différentes tentatives isolées de chacun pour les mettre hors d'état de nuire sans renfort risquent de surprendre voire même de décevoir certain d'entre vous.

Tout cela est fait de telle sorte que l'on puisse apprécier le moment où ils ont enfin réunis une fois que McGarrett aura fait le ménage. Leur nature joviale et leur attitude cool prouvera que quoiqu'il leur arrive, il se sentent plus en sécurité quand ils sont ensemble. C'est d'ailleurs le sens du titre de l'épisode qui signifie 'on a besoin les uns des autres'. Espérons que les prochains épisodes les mettront en scène travaillant ensemble car c'est ainsi qu'ils sont les meilleurs. 

Cet épisode d'ouverture, reste fidèle à ce qu'on connaît de la série, dans le fait que les preneurs d'otages sont 'les méchants de a semaine' et qu'ils se font coffrer à la fin. Mais cela ne veut pas dire que leurs agissements n'auront pas de répercussions sur l'intrigue des prochains opus. Wo Fat n'était qu'une pièce du puzzle pour ces personnes qui ont des liens avec d'autres 'méchants' entraperçus auparavant. Le plus intéressant, c'est que McGarrett va enfin essayer d'obtenir de vraies réponses de son ennemi juré, et pas seulement au sujet des visites de sa mère. Il est prêt à poser les questions qui fâchent, celles qui portent sur le lien qui les unit et les réponses confirmeront l'attitude de Doris envers Wo Fat. 

Que McGarrett soit prêt à entendre ses révélations est une autre histoire, mais c'est sympa de voir la série prendre cette direction car le public a déjà énormément débattu sur le sujet. C'est toujours plus sympa pour le public de découvrir a posteriori ce que les personnages savent, d'apprendre en suivant l'histoire plutôt que d'attendre la révélation de ce que tout le monde sait déjà.

source : http://exm.nr/19Lmet5

Partenaires