Bertrand Dingé : Interview exclusive

A la fin de la saison 4, nous avions commencé à prendre contact avec Bertrand Dingé, la voix française de Dennis Chun alias Duke. Avec la reprise de l'adaptation en VF de la saison 5, il nous a paru pertinent de plonger dans les coulisses français de la série pour en savoir plus sur ces artistes de doublage (et non doubleurs comme tout le monde les appelle). Voici donc pour votre plus grand plaisir, une interview exclusive de Bertrand Dingé qui avait déjà eu la gentillesse de nous faire parvenir une petit message audio pour les fans de la série qu'il apprécie lui aussi énormément.

Au cours de nos échanges, nous avons découvert quelqu'un d'ouvert, humble et bourré de gentillesse, un peu comme son alter ego hawaïen. D'ailleurs, il a non seulement accepté de répondre à nos questions mais nous a proposé de nous mettre en contact avec la Directrice Artistique de la série en France qui attend de nos nouvelles. Affaire à suivre...

 

 

Bertrand Dingé, bienvenue sur Hawaii 5-0 France. Nos lecteurs vous connaissent par votre voix principalement puisque vous doublez Dennis Chun qui interprète Duke dans la série. Mais commençons par les présentations. Qui êtes-vous Bertrand et comment avez-vous été choisi pour être doubler Dennis qui trouve d’ailleurs la voix française de Duke plus sexy que la sienne.

Bonjour et ravi de que vous aimiez Hawaii 5-0 !

Pour commencer et me présenter rapidement, je suis né à Paris il y a une cinquantaine d’années, j’ai commencé ma carrière professionnelle dans le marketing automobile chez un constructeur allemand « haut de gamme » ensuite bifurcation vers la télévision, en production surtout mais aussi à l’antenne…et puis il y a 5 ans, le grand saut…comédien !

Pourquoi j’ai été choisi pour le rôle de Duke Lukela ?…seule Catherine Le Lann, notre vénérée directrice artistique pourrait vous répondre !

Comment devient-on artiste de doublage ?

Chacun, chacune à son propre parcours mais le point commun, c’est d’être comédien, de savoir faire preuve d’humilité, de ténacité et d’enthousiasme !

En fait je travaillais déjà avec ma voix avant de faire du doublage. Parallèlement à mes chroniques dans « Thé ou Café ? » avec Catherine Ceylac sur France 2, je faisais des bandes annonces sur France 2, de la pub, de la narration de documentaires et encouragé par quelques amis comédiens, j’avais très envie de travailler en doublage !

Seulement j’avais besoin d’une vraie formation de comédien car les artistes de doublage sont avant tout des comédiens souvent très bons, il ne faudrait pas l’oublier alors je me suis inscrit au Cours Simon, j’ai beaucoup assisté en studio et commencé à travailler en synchro !

J’ai toujours été conscient du gouffre qui me séparait des "bons" et des "très bons" aujourd’hui j’ai quelques récurrents, quelques comédiens que je suis au gré de leur rôles comme Dominic Hoffmann que j’ai doublé dans Mentalist, Grey’s Anatomy, Castle, Les Experts…

…  à coté des grands comédiens avec lesquels je travaille sur Hawaii (Jérôme Pauwels, Alexis Victor, Cédric Dumond etc.) mon CV est bien maigre mais il prend du poids en douceur !

Avez-vous déjà eu la chance de rencontrer un des acteurs que vous avez doublé ?

Non mais je vais vous faire une confidence… nous envisageons un jour, les récurrents sous la houlette de Dame Catherine, d’aller à Hawaii rencontrer l’équipe du 5-0 ! L’occasion pour moi de rencontrer Dennis Chun, je sais notre bande assez allumée pour le faire !

Quelle sensation éprouve-t-on quand on regarde un épisode ou un  film dans lequel on a doublé un comédien en entendant sa propre voix callée sur un autre visage que le sien ?

Je ne parlerai pas pour les autres comédiens mais souvent je me dis que j’aurai pu être meilleur…enfin, il arrive aussi que je sois content, halte à l’auto flagellation !

Comment décririez-vous l’ambiance de travail surtout quand on connaît l’humour présent dans les dialogues notamment entre Steve et Danno ?

L’ambiance sur un plateau de doublage est souvent déterminée par celui ou celle qui dirige ce plateau…

Concernant Hawaii 5-0 et donc Catherine Le Lann, je ne dévoilerai rien de compromettant mais le moins que l’on puisse dire c’est que la morosité, l’ennui, la routine on ne connaît pas ! L’ambiance est fantastique et même quand les sessions sont chargées, que la fatigue se fait sentir jamais on ne regrette d’être là, c’est un grand plaisir !

Que pensez-vous personnellement de la série et comment voyez-vous le personnage de Duke ?

J’aime beaucoup cette série, elle n’est pas révolutionnaire mais elle mélange très habilement tous les ingrédients qui vous embarquent agréablement depuis votre canapé ; humour, amour, action, paysages de rêves, jolies filles, beaux garçons, gentils, méchants…

Duke pour moi c’est le sage, celui qui ne s’affole pas, à qui on ne la fait plus et qui se sent un peu le grand frère voire l’oncle apaisant de cette remuante équipe !

Comment prenez-vous soin de votre outil de travail, votre voix ?

Ah, vaste problème ! Les précautions d’usage bien sûr, attention aux coups de froid, écharpe etc. etc. éviter de trop fumer, l’idéal étant de ne pas ou plus fumer mais attention le récent non fumeur que je suis récuse tout terrorisme sur ce plan…boire douze Mojitos la veille d’une grosse séance de travail n’est peut-être pas non plus la meilleure des préparations… non, en fait chacun se connait et apprend à se préserver autant que faire se peut, personne n’est totalement à l’abri d’une belle angine, d’une grosse grippe !

Merci et bravo Sandra et Christophe pour votre site, nous partageons votre enthousiasme pour Hawaii 5-0 !!!

Partenaires